En attendant Sast


Sortie de Djinns & Sultans 2. Johanna man-of-war

En attendant Sast

Le deuxième tome de Djinns & Sultans de Sast sort en librairie dans une situation exceptionnelle pour nous éditeur, pour l’auteur et pour les Comores.

Nous avions pensé avec l'auteur, notre ami Sast débuter la promotion au mois d'août. Il avait reçu ses exemplaires en juillet et nous avions acheminé les exemplaires, pour la vente à Moroni, pour notre partenaire la Librairie Coelacanthe.

Sast avait commencé à rechercher les endroits où il pouvait présenter son roman et je me souviens qu'il devait même l'amener dans une rencontre internationale. Nous étions en retard et il me pressait pour ne pas rater ce rendez-vous. Il devait commencer par l’Alliance française dont il est le président.

Cette promotion, telle que je l'avais prévue avec Sast ne sera pas possible puisque, depuis un mois, il croupit dans les prisons du colonel Azali aux Comores, accusé comme de nombreux autres d'attentat contre la sûreté de l'État. Nous pensions que cette plaisanterie n'allait durer que quelques jours, elle se prolonge et les accusations contre des cadres, des politiques et même des militaires se poursuivent aux Comores dans une logique qui semble ne plus vouloir s’arrêter. Toute critique du régime en place devient une attaque contre la sûreté de l’État et peut valoir à son auteur d’être détenu dans la terrible prison de Moroni, où les prisonniers dorment à même le sol, au milieu des puanteurs (il n’y a pas de sanitaires), des rats et autres animaux.

C’est dans un tel enfer que le colonel Azali fait vivre ses adversaires politiques et même notre écrivain, dans l’objectif de les « casser » physiquement et moralement. Plusieurs personnes ont déjà attiré l’attention des pouvoirs publics du danger dans lequel se trouvent Ahmed Sast et tous les autres prisonniers politiques. Mais, le colonel Azali fait la sourde oreille.

Nous avons décidé de lancer la sortie du roman de Sast comme il l’a souhaité avant d’être arrêté. Je sais que c’est ce qu’il aurait voulu qu’on fasse et qu’au fond du trou noir dans lequel le colonel Azali l’a plongé cette sortie sera une petite lueur dans sa tête s’il en entend parler, car son métier, celui auquel il consacre le plus de temps c’est l’écriture. Sast est d’abord un écrivain et rien d’autre. Ni un homme politique ni un apprenti putschiste. Il a eu le malheur d’être l’ami du Vice-Président Ahmed Djaffar dont le régime dictatorial en place à Moroni veut la peau depuis qu’il a dénoncé le non-respect de la Constitution par le colonel Azali.

Nous espérons tous que notre ami SAST reviendra bientôt et qu’il continuera d’écrire d’aussi beaux romans, dénonçant les travers de la société et des hommes politiques. Inshallah.

Mahmoud Ibrahime

Président des Éditions Coelacanthe

À retrouver chez notre partenaire la Librairie Coelacanthe à Moroni ou à commander ici :https://www.editions-coelacanthe.com/product-page/djinns-et-sultans-2-johanna-man-of-war

#Sast #Djinns #Sultans #Comores #EditionsCoelacanthe #pirates #Azali #prison

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
ADRESSE
ABONNEMENT NEWSLETER
RÉSEAUX SOCIAUX
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle

15 rue Pierre Mendes France
94600 Choisy le Roi


Tél : 06 34 57 65 32
Du lundi au vendredi, de 10h à 18h

 

Email : eds.coelacanthe@gmail.com

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE

FAQ

LIVRAISON EXPRESSE

© 2013 - 2017 © Cœlacanthe